NOEL BLANC!

Publié le par Alain

chalet-neige.jpg

La vérité sort de...!


                    Je sais que vous ne croirez pas à ce petit récit. Parce qu'il se passe la nuit de Noël et que les adultes dérogeraient s'ils croyaient aux miracles de Noël! Pourtant...


                    Le Briançonnais! Vallée de Névache! Entre La Draye et Granon une colonie de vacance de l'Assistance Publique. Chalet de montagne perdu dans les sapins. Pour les vraiment seuls, trop ''vieux'' où trop laids pour espérer être adoptés. Ceux qui, du 1er Janvier au 31 Décembre, passent d'internat en foyer et de foyer en internat!

                    23 Décembre! Le grand réfectoire du chalet. Quarante gamins de huit à douze ans aident les moniteurs et le directeur à décorer la salle et le sapin! Pauvres décorations défraîchies aux ors passés qui donnent pourtant un air de fête à cette triste salle!

                    Le sapin lui-même, ''emboulé'' et enguirlandé, en paraît plus vert... « Tu crois qu'il passera le Père Noël?... » C'est la question inquiète que pose un ''petit'' à un de ses aînés, « T'es bête! Le Père Noël n'existe pas... » « Et alors les cadeaux... » « C'est les monos! Les cadeaux!... » Air dégoutté, « Des vieux jouets qu'on leur donne... » Désabusé, « C'est bien assez pour nous! ».

                     Marseille: « Les chauffeurs au bureau! ». « J'ai besoin d'un volontaire pour faire une livraison le 24 au soir... Qui? » Pas vraiment d'enthousiasme chez les routiers! Déjà assez d'absences le reste de l'année. Alors à Noël!

                      « Combien ça paye? » La question vient d'Alex ''la jeunesse'' vingt-deux ans à peine! « Une semaine de salaire! ». Alex ferme les yeux un instant, assez pour visualiser la superbe Dyna Panhard Junior bleue dont il rêve! « Je suis volontaire... ».

                        Réveillon! Les monos amusent les enfants, un joue de la guitare, le directeur découpe les bûches au chocolat. Par les fenêtres aux volets ouverts on voit tomber une neige drue...

                        « Je sais que le Père Noël va passer cette nuit! », « Soit pas idiot gamin! Je t'es déjà dit: le Père Noël c'est du bidon... ». Le mange-disques débite: ''Mon beau sapin'', ''Vive le vent'', ''Petit papa Noël''... Tout le monde reprends en choeur... la soirée se termine!

                         Réveillon! Le camion rouge et jaune peine sur la route que la neige fraîche recouvre peu à peu. Mal balayé par les essuie-glaces, le pare-brise n'offre plus qu'une visibilité réduite! Perdu Alex! Un hameau, une silhouette devant une porte ouverte: un homme en houppelande brun-rouge, barbe blanche, les bras chargés de rondins de bois.

                        Stopper, se précipiter pour demander sa route: « Monsieur, vous pouvez m'indiquer le sanatorium ''Les Choucas''? » « ''Les Choucas''? Jeune homme vous lui tournez le dos! » « C'est loin? Ou suis-je ici? » « C'est au Freyssinet, sur la route du Lautaret! Ici c'est La Vachette. A l'entrée de la vallée de Névache sur la route du Mont-Genévre! »

                        Déception. « Mais je dois livrer ce soir! » « Qu'est-ce que vous livrez? » « Des jouets pour les gamins hospitalisés. » « Avec cette neige vous n'arriverez pas! Pas d'accident. Acceptez mon hospitalité pour ce soir. Les chasse-neige passent vers cinq heures! Vous arriverez avant le réveil des gosses... » La fatigue s'abat sur les épaules d'Alex: « Mettez votre camion sous l'appentis et venez vous réchauffer! »

                         Tasse de café chaud en main, assis dans un vieux canapé devant l'âtre immense ou se consument de grosses bûches, Alex sent le sommeil l'envahir. « Dormez, jeune homme... » Le vieillard a un sourire. « Je vous réveillerai quand les routes seront utilisables... ».

                         Dans le dortoir du chalet tout dort! Au milieu de la nuit un bruit indistinct attire vers la fenêtre un petit gamin en pyjama. A travers la chute des flocons il aperçoit, dissimulé en parti derrière des buissons, une masse rouge et jaune et une ombre qui s'agite. « Le Père Noël!... » Ne pas être vu surtout, se rendormir vite!

                        « Debout mon garçon, la chaussée est dégagée! Vous avez bien dormi? » « Oui! j'ai même fait un drôle de rêve... Il y avait le camion, vous et moi, une grande salle décorée, nous mettions des paquets au pied d'un sapin! » « Ce n'est pas étonnant, vous étiez inquiet pour votre livraison... Bon! Retournez vers Briançon, passez devant les remparts et prenez la route du Lautaret! Au Freyssinet vous trouverez facilement... Joyeux Noël! » « Merci! Joyeux Noël à vous... ».

                       A la colonie les enfants, pressés d'avoir leurs cadeaux, sont dans le réfectoire avant les monos. Et ils sont beaux les jouets: ballons de foot, trains électriques, peluches, panoplies, livres... Tout est neuf, en bon état! Le directeur n'en revient pas: « Voilà de bien belles choses! Les fonctionnaires ont assurés cette année! » « Mais non M'sieu! C'est le Père Noël! Je l'ai vu cette nuit... » Le petit garçon serre contre lui un gros ours en peluche! Le directeur lui caresse la tête: « Mais oui fiston! »

                      Les moniteurs se sont activés. De la cuisine montent de bonnes odeurs de café, de chocolat, de croissants chaud... Une belle journée en perspective.

                     Après avoir livré, Alex a repris la route de Marseille: « Tout c'est bien passé Patron! ».

                     A la colonie un petit blondinet parle à son ours en peluche: « Ils ne veulent pas me croire mais je sais bien moi que c'était le Père Noël... »

                     A La Vachette un vieux monsieur à en houppelande brun-rouge sourit dans sa barbe blanche!

                     Les adultes dérogeraient s'ils croyaient aux miracles de Noël!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Caro 11/07/2009 23:02

Un conte comme on les aime!!! Moi, j'y crois encore au Père Noël, alors ce que les autres en disent...m'en fous si ils ne croient pas!
Biz du Pays d'Auge
Caro

Crabillou 20/12/2008 18:22

Eh bien moi je te crois !
L'histoire est vraie, j'y étais !
Bonne Année !

rsylvie 19/12/2008 09:23

un p'tit beaujour en passant.
douce journée à toi.
bise

Minipoucine 18/12/2008 22:46

C'est beau cette magie de Noël, on aurait presqu'envie d'y croire!:-)

Coumarine 18/12/2008 20:58

oui moi aussi j'ai très fort envie d'y croire...
D'ailleurs je VEUX y croire...
bonne soirée Alain...